Atlas écologique des coléoptères forestiers
• Coléoptères | • Cholevidae | • Contact   English
Sciodrepoides watsoni, Spence
Galerie

,

Chapitres
       Nomenclature
  Description
       Evolution
       Ecologie
       Statut
Visitez notre partenaire, la Société Lorraine d'Entomologie

puce1Description


Téguments microsculptés[990], lui donnant un aspect "en échelle". Macrochètes simples et composites.

Tête transverse et arrondie avec une encoche au centre, moins large que le prothorax et de même longueur.

Antennes de 3 articles, dont le second est 2 fois plus long que le premier et doté de 2 vésicules hyalines apicales.

Figure 218D1
Détail de la maxille de la larve de Sciodrepoides watsoni Spence, d'après Paulian (1941)
Maxille de la larve de Sciodrepoides watsoni

Mandibules à apex bifide. Maxilles à lacinia triangulaire terminée en forme de crochet, armée d'épines au bord interne, à galéa réduite et dotées de palpes triarticulés. Labium dont les paraglosses ne sont pas différenciées, possédant une dent médiane large, brusquement étranglée avant l'apex

Prothorax à angles arrondis. Méso- et métathorax un peu plus courts que le prothorax.

Pseudopode anal court, très semblable au 9ème segment.

Urogomphes biarticulés. Le 1er article est quasiment aussi long que le pseudopode et moitié moins long que le 2ème, lequel porte une soie apicale.

Habitus caractéristique des Sciodrepoides : pronotum transversal à côtés arqués, atteignant sa plus grande largeur à la base, qui est aussi large que la base des élytres. Les angles postérieurs ne pointent pas, de sorte que l'animal est de forme ovale, vu de dessus.

Avec les antennes, on peut facilement différencier cette espèce de S.. fumatus SpenceLe 3ème article est subquadrangulaire. Les articles 4, 5 et 6 sont transversaux (Fig. 218D2).

Figure 218D2
Schéma de l'antenne de S. watsoni Spence
Antenne de Sciodrepoides watsoni

Elytres légèrement élargies de l'épaule jusque vers le premier tier de leur longueur. A cet endroit, elles sont plus larges que la base du pronotum. Elles sont ensuite rétrécies ensemble jusqu'à l'apex. Strie suturale définie, mais stries discales manquantes.


vers le haut de la page

puce1Dimorphisme sexuel

Pro- et mésotarses du mâle à articles élargis (Fig. 218D3).

Figure 218D3
Caractères sexuels chez S. watsoni Spence
a : segment génital femelle. b : segment génital mâle. c : Edéage. d : Elargissement des articles des pro- et mésotarses mâles

Caractères sexuels de Sciodrepoides watsoni


vers le haut de la page
NomenclatureEvolution